»  »  »  »

miroir de l'ART

Ludovic DUHAMEL

"Chez Evelyne Galinski, il n'y a ni cri, ni tapageuse vanité, mais une zénitude contagieuse qui apporte la sérénité en même temps que la foi en d'autrespossibles..."

Miroir de l'art n° 95.


"Evelyne GALINSKI – Souffle

Un aller-retour entre l'ombre et la lumière, entre le jour et la nuit, entre la mort et la vie. Des personnages aux yeux fermés, dont les vêtements semblent proches de suaires, et dont le corps, sous la toile élimée, se momifie, se fige pour l'éternité, rayonnent paradoxalement de chaleur.

Si leur silence semblent les éloigner du monde des vivants, il émane de leur attitude l'espoir d'une rémission, la possibilité d'un geste, d'un mouvement"

Miroir de l'art n° 47