»  »  »  »

EXPOSITIONS LES PLUS RÉCENTES

Figuration critique, Paris France

Espace Eciffice Art Champs-Elysées (Paris, France), troisième solo show.

Espace Eciffice Art Champs-Elysées (Paris, France), deuxième solo show.

"Artiste coup de cœur du mois" d’ARALYA (en ligne), un article dans BREV'ARALYA (en ligne N°37), exposition 3D sur le site ARALYA dans ARTISTES.

Peinture animalière sur le site Artsper avec Galerie Roy Sfeir (Paris, France).

“Emotion, instinct” Owlstand (en ligne).

“Osez Joséphine” Galerie Jamault (Paris, France).

AUTRES EXPOSITIONS

1996, première exposition personnelle à la Galerie Renaud Richebourg : “Gueules”.
1998, “Jazz, blues, boxe et gangsters” au Paris Jazz Corner.

A exposé dans de nombreuses galeries et salons, notamment :

  • 
Puls’art Le Mans 2013
  • 
Art Karlsruhe, Allemagne 2012
  • Affordable Art Fair London (AAF) 2011
  • Galerie Roy Sfeir, Paris
  • Galerie d’Art Contemporain du Cardo, Reims, de 2009 à 2011
  • 
Galerie Entre-Temps, Bourges 2009
  • Salon International d’Art de Bourges (SIAB) 2009
  • Festival Blues Passion, Couvent des Récollets, Cognac 2000
  • 
Kiron Espace, Paris 1999
  • 
Paris Jazz Corner, Paris, de 1998 à 2005
  • Galerie Renaud Richebourg, Paris, de 1995 à 1997
  • Abbaye de l’Épau, Le Mans 1995

Collectionné en Europe, aux USA, au Canada, à Singapour… Il est récemment entré au Musée de Tessé (collection de la Ville du Mans).



 

Quelques-uns de ses portraits de musiciens de jazz figurent dans une scène du film de Lætitia Masson : “Love me” (2000) avec Sandrine Kiberlain, Johnny Hallyday, Julie Depardieu…

Patrick Delaunay, auteur, a fait paraître, entre autres œuvres littéraires, une biographie : “Le roman de Van Gogh” (éditions Carrère, 1988), un agenda : “Le Blues” (textes, peintures et dessins, éditions Méréal, 1998).


Présent dans “La bible de la figuration contemporaine” (éditions lelivredart, 2011/2012), “L’expressionnisme contemporain” (préface de Christian Noorbergen, éditions lelivredart, 2010), “Nature Art Today” (éditions Patou, 2010), Azart n°49 (2011), les blogs de : Puls’Art, Antoine Campo (Figuration et jazz), Olivier Bellamy…

 « L’obsession du vivant, l’érotisme luxuriant, perçus dans chaque manifestation de vie, impulsent ce quelque chose qui fait que, de l’art de Patrick Delaunay, émane une force quasi hypnotique. » Joanna Grabowiecka

 
« L’image naît du désir d’inconnu, tantôt du mal-être, tantôt de l’excès de vie… » In L’expressionnisme contemporain