»  »  »

   

Gil ADAMY


UNE SOCIETE A COLORIER

J’associe ma peinture à des symboles universels en situation de parodie.

 

 

En puisant dans les héros de la bande dessinée universelle traités en noir et blanc et utilisés à contre-emploi en situation de parodie, j’initie un questionnement sur l’avenir, sur une société qui reste à imaginer, à colorier, à réinventer, à réenchanter par les hommes.

Par le biais du tableau, je demande aux spectateurs d’entrer en conversation avec leur présent et leur avenir collectif pour répondre à cette question :

Quelle société voulons nous pour demain ?

Avec ce dessin en noir et blanc qui reste à colorier mentalement, l’Art devient collaboratif, intègre l’autre, la parole circule, l’œuvre devient évolutive.

La singularité se partage sans se dénaturer, s’enrichit du collectif.

En obligeant le spectateur à être acteur de la toile, l’Art a le pouvoir d’initier de nouveaux paradigmes de la création.

------------------

Gil ADAMY se situe dans le mouvement du néo pop. Sa peinture est un hybride entre la BD et ses icones universelles, le Pop art et le Street art.

Pour faire partager son questionnement sur l’évolution de notre société, l’artiste puise dans les héros de la bande dessinée traités en noir et blanc, utilisés à contre-emploi, en situation de parodie.

Gil Adamy utilise les icones de la BD pour rappeler l’univers de l'enfance, convoquer l’inconscient collectif.

Le noir et blanc des personnages de BD est un espace vierge dans lequel le spectateur peut entrer pour imaginer, colorier, réinventer, ré-enchanter notre société.

Ainsi, Gil Adamy invite les spectateurs à entrer en conversation avec leur présent et leur avenir collectif pour répondre à cette question :

Quelle société voulons-nous pour demain ?

Avec ce questionnement, l’Art devient collaboratif, intègre l’autre. La parole circule, l’œuvre devient évolutive.

C’est une forme de liberté que Gil Adamy offre au spectateur en l’incitant à s’approprier le questionnement proposé par le biais du noir et blanc.

C’est plus qu’une expression artistique, c’est un encouragement à la créativité qui fait appel à l’imaginaire de chacun pour transformer et transcender sa propre vision.

Ainsi, Gil Adamy souhaite que son œuvre devienne une conversation entre le support et le spectateur et suscite des dialogues, des débats, ce qui pour l’artiste et pour nous devient une nouvelle conceptualisation de l’art, ce qu’il nomme et défini comme «L’Art conversationnel"

Le noir et blanc contrastant avec les couleurs vives de sa peinture, caractérise la volonté de Gil Adamy de créer un électro choc pour réveiller les consciences. Dans ce sens c’est aussi un éveilleur de conscience, un éclaireur du sens.

La couleur donne une dimension symbolique à la perception du monde qui entoure l’artiste : de la joie et de l’humour avec une réflexion profonde et acerbe sur la vie.

La peinture de Gil Adamy est source d'émotions, de sentiments, de réflexions, de spiritualité ou de transcendance.

L’Art est avant tout liberté, encore plus nécessaire dans ce monde des hommes plus que jamais en quête de sens.

C’est la mission que se donne Gil Adamy